Pose de dalles ou pavés

Idéalement, les pierres naturelles doivent être posées sur un sol drainant avec un joint perméable à l’eau. Cette méthode permet un meilleur écoulement de l’eau, évite les zones humides, limite l’apparition de mousses et les efflorescences de calcaire ou autres par remontée capillaire.

1 Préparation

Préparer le terrain, en délimitant la surface à daller ou à paver.

2 Pose sur lit de graviers

Pose sur lit de graviers

2.1 Creuser la surface à daller ou à paver en créant un fond de forme (4) sur une profondeur de 30-40 cm.
Les points à vérifier :
Ce fond de forme doit avoir une pente de 1-2% en éloignant les eaux des bâtiments.
Si le sol n’est pas suffisamment drainant, l’ajout de drains est nécessaire.
Le poids de la terre supprimée doit être supérieur au poids ajouté après travaux.
En cas de doute, consultez un bureau d’études.

2.2 Déposer une couche de graviers concassés (3) d’un calibre 30-80. Compacter-la à l’aide d’un rouleau vibrant. Attention à ne pas utiliser un calibre inférieur à 30 qui favoriserait les remontées capillaires.

2.3 Placer un filtre protecteur perméable (géotextile) sur toute la surface (7).

2.4 Placer des guides sur la surface à daller en respectant la pente finale (1,5 à 2 cm par mètre), les caler à hauteur du sol moins la hauteur des dalles ou pavés (1).

2.5 Verser le gravillon de construction (2) granulométrie 4/8 et l’étaler au râteau. Prévoir davantage de gravillons pour compenser le tassement.

2.6 Placer les dalles ou pavés (1), sans fouler le gravillon. Mettre les pierres à niveau en les martelant avec le maillet en caoutchouc jusqu’à une parfaite stabilité.

2.8 Vérifier l’ensemble et la pente !

OU Pose scellée (pose au mortier)

Pose scellée

2.1 Creuser la surface à daller ou à paver en créant un fond de forme (4) sur une profondeur de 25-30 cm. Placer sur le fond de forme, un film de rupture capillaire(9).
La pose des dalles ou pavés (1) scellée (5) nécessite une dalle en béton de 10 à 15 cm (6) suivant le terrain. Cette dalle doit avoir une pente de 1-2 cm par mètre. En général, la pente doit éloigner l’eau des bâtiments.

2.2 Après avoir atteint la résistance minimale (env. 28 jours), nettoyer la dalle (6) avec un nettoyeur haute pression pour enlever les résidus non stables de la surface.

2.3 Poser sur la dalle béton, une natte de drainage (10) afin de désolidariser le revêtement de la dalle béton, et un drainage périphérique (voir DTU 52.1) autour de la dalle béton.

2.4 Poser les dalles ou pavés (1) sur un mortier (5) d’une épaisseur constante de minimum 4 cm. Veiller à maintenir la pente de 1-2 cm par mètre, comme celle de la dalle béton.

OU Pose sur mortier drainant

Pose mortier drainant

Cette méthode combine les avantages des deux poses mentionnées ci-dessus :

la stabilité de la pose scellée et l’effet drainant du lit de graviers.
Cette pose est conseillée et convient à toutes nos pierres.

2.1 Creuser la surface à daller ou à paver en créant un fond de forme (4) sur une profondeur de 30-40 cm.
Les points à vérifier :
Ce fond de forme doit avoir une pente de 1-2% en éloignant les eaux des bâtiments.
Si le sol n’est pas suffisamment drainant, l’ajout de drains est nécessaire.
Le poids de la terre supprimée doit être supérieur au poids ajouté après travaux.
En cas de doute, consultez un bureau d’études !

2.2 Déposer une couche de graviers concassés (3) d’un calibre 30-80. Compacter-la à l’aide d’un rouleau vibrant. Attention à ne pas utiliser un calibre inférieur à 30 qui favoriserait les remontées capillaires.

2.4 Placer un filtre protecteur perméable (géotextile) sur toute la surface (7).

2.3 Préparer le mortier drainant à la bétonnière comme pour une chape classique. Il doit avoir une épaisseur de 7 à 15 cm selon l’utilisation de la surface.

2.4 Tirer le mortier drainant en maintenant une épaisseur constante et le lisser(2).

2.5 Badigeonner le dos des dalles avec la barbotine d’accrochage et placer les dalles avant que le mortier de drainage ne sèche (« frais sur frais »). Mettre les pierres (1) à niveau en les martelant avec le maillet en caoutchouc jusqu’à une parfaite stabilité. Attendre minumum 3 jours avant l’utilisation de la surface. Pour la pose de pavés, la barbotine d’accrochage n’est pas nécessaire, ils se posent directement dans le lit de mortier drainant en les enfonçant d’environ un tiers de leur hauteur.

2.6 Attendre 2-3 jours avant de faire les joints.

3 Joints sablés (pose sur lit de graviers ou sur mortier drainant)

3.1 Mettre une couche de sable fin (0/2 mm) sur toute la surface dallée. Préférer un sable lavé de carrière pour éviter les taches sur les pierres.

3.2 Faire pénétrer le sable dans les joints avec un balai. Arroser les pierres pour faire pénétrer le sable et le tasser dans les joints.

3.3 Recommencer 3.1 et 3.2 jusqu’à saturation des joints.

OU Joints maçonnés (pose scellée ou sur mortier drainant)

3.1 Mouiller les creux entre les pierres, les remplir avec du mortier, lisser à la truelle.

3.2 Nettoyer rapidement les dalles ou pavés avant que le mortier ne sèche.

3.3 En cas de résidus sur la pierre, contacter All In Stone pour un produit de nettoyage adapté à la pierre.

Les différentes poses mentionnées sont des principes. Chaque chantier a ses spécificités et donc ces techniques de pose sont à adapter en fonction du terrain. Pour toutes questions techniques n’hésitez pas à nous contacter.